Pourquoi l’Institut du Savon

Pourquoi l’Institut du Savon ?

Partant des postulats que les savons sont des produits d’avenir et qu’ils doivent être adaptés pour répondre notamment à leur usage contemporain, j’ai imaginé un centre dédié à la Recherche et à la promotion des savons.

Pour mener des recherches et des actions de communication, et donc disposer de moyens, il est nécessaire de s’organiser autour d’une structure coopérative intégrant des entreprises, des universitaires et des institutions.

Or, le tissu industriel français de la savonnerie est un secteur étroit de l’industrie des cosmétiques, de manière générale peu tournée vers l’innovation.

Les principaux efforts de Recherche, d’innovation et les stratégies de différentiation dans le domaine des savons sont essentiellement le fruit de petites unités, pour la plupart artisanales, difficiles à recenser et à structurer.

J’ai donc décidé dans un premier temps de créer sous ce nom et à travers ce blog un centre de ressources et d’échanges.

En espérant qu’en apprenant à nous connaître, nous arriverons un jour à faire entendre nos spécificités et nos attentes.

A tous les passionné(e)s, bonnes discussions !!!

Laurent BOUSQUET

Qui suis-je ?

Diplômé en Chimie (Maîtrise de Sciences et Technique « Chimie Fine » à Marseille) et en gestion d’entreprise (DESS CAAE à l’IAE d’Aix-en-Provence), je commence va vie professionnelle dans une savonnerie marseillaise au passé prestigieux avec pour mission principale le développement de nouveaux produits, le marketing et la communication.

Quelques années plus tard, j’intègre une nouvelle savonnerie (toujours marseillaise) avec pour principale mission la gestion du site industriel (personnel, fabrication, maintenance, qualité) et notamment une réorganisation des process en conformité aux nouvelles réglementations.

Parallèlement, je participe à la création de Cosmed dont je suis membre du Conseil d’Administration.

Je crée ensuite en 2005 : ADEPRO, une société de conseil indépendante, pour apporter aux PME et TPE des conseils scientifiques, techniques et réglementaires dans le domaine des produits cosmétiques et les accompagner pour développer leurs produits : Recherche, formulation, fabrication, conformité aux réglementations, étiquetage, …

Mon expertise en savons m’a permis de développer des modules de formation et d’accompagnement dédiés aux spécificités de cette activité.

6 réflexions au sujet de « Pourquoi l’Institut du Savon »

  1. Bonjour,

    Est-ce qu’il est possible pour vous de valider également la formule d’un shampoing solide ? Ou vous ne le faites que pour les savons ?

    Je vous remercie d’avance

    Amandine

    1. Bonjour,

      Nous validons tous les produits cosmétiques naturels.

      Attention, nous validons les shampoings solides avec tensioactifs de synthèse sous certaines conditions :
      – Maximum 40% de SCI ou de SCS
      – Maximum 10% de SLMI
      – Pas de mélanges de tensioactifs (hormis avec Decyl ou Coco Glucoside ou tensioactif d’origine naturelle comme reetha – noix de lavage – shikakai)
      – Si présence d’eau : réalisation de tests microbiologiques : mesure de l’a/w dans un premier temps et si la mesure est correcte : flore totale et recherche de pathogènes.

      Remarque : si votre shampoing contient entre 35 et 40% de SCI, 5% minimum de glycérine et moins de 10% de phase aqueuse (eau, hydrolat, infusion, …), nous ne vous demanderons pas de mesure de l’a/w.

      Laurent

    1. Bonjour,
      Par ce que le SLMI n’était pas fait au départ pour être utilisé pur sur la peau et que les fournisseurs n’ont pas fait d’étude d’innocuité au-delà de 10% dans un produit cosmétique.
      Cela ne veut pas dire qu’il présente un risque au-delà de 10%.
      Cela veut dire que la sécurité ne peut être garantie au-delà de 10%, principe de précaution.
      Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *