Contrôle du pH des savons à froid en fin de cure

Voici la méthode à respecter pour libérer les lots en fin de cure.
Râper 2 à 3g de savon dans 50ml d’eau.
Mélanger 30 secondes afin de dissoudre suffisamment de savon.
Prendre le pH immédiatement sans attendre plus d’une minute même si tout le savon n’est pas dissout.

Voici maintenant quelques explications :

Pourquoi cette imprécision : « 2 à 3g de savon dans 50ml d’eau » ?
Parce que cette méthode permet de dissoudre rapidement 1% de savon.
Parce qu’1% de savon dissout est suffisant.
Parce que le pH ne varie pas en fonction de la quantité dissoute.

Pourquoi effectuer la mesure très rapidement sans attendre ?
Parce que lors de la dilution, vous libérez du savon, du gras (le surgras) et éventuellement un petit peu de soude (ce que nous cherchons à mesurer).
Si vous agitez longtemps et attendez 30mn (méthode que j’ai pu voir sur Internet), vous terminez la réaction chimique dans l’échantillon en faisant réagir l’éventuelle soude résiduelle avec le gras libéré.
Vous mesurez donc un pH différent (forcément bon) du pH réel de votre savon.

Voilà ce qui peut expliquer que certaines personnes affirment que le pH de leur savon est bon après 1 semaine ou 2 !
Il faut savoir que la méthode (1% / 30mn) n’a pas été faite pour le savon à froid. Elle a été faite pour les savons relargués, sans surgras dans lequel l’alcalinité libre (ou soude résiduelle) sera toujours présente au bout des 30mn.

Enfin, je vous rappelle :
– que le pH doit être mesuré avec un pH-mètre bien entretenu, régulièrement étalonné, étalonnage à 7 et à 10 s’il peut être étalonné en deux points.
– que le pH-mètre idéal dispose d’une électrode pouvant être maintenue dans une solution de conservation.
– que même si le pH-mètre est ATC, il faut mieux ne pas trop s’éloigner des 20°C lors de la mesure (par exemple entre 15 et 25°C).

Bonnes mesures !

35 réflexions au sujet de « Contrôle du pH des savons à froid en fin de cure »

  1. Bonjour,

    Je mesure le ph de mes savons avec des bandelettes après avoir mouillé un échantillon et frotté la bandelette. Mon ph n’est donc pas juste ?

    Valérie

  2. Bonjour,
    Quel testeur de PH recommandez vous s’il vous plaît ?
    j’ai des bandelettes à la maison mais franchement j’ai trop de mal à bien interpréter la couleur, je trouve ça trop vague et donc pas fiable.
    Je vous remercie pour vos conseils.
    Bien à vous
    Emilie

    1. Bonjour,
      Je recommande un pH-mètre de type Voltcraft PHT 02, c’est-à-dire avec une électrode stockée en permanence dans une solution de conservation.
      Oui, les bandelettes ne sont pas assez fiables, je confirme.
      Laurent

  3. Bonjour,

    Merci beaucoup pour ce sujet,

    Je me permets de poser ici ma question car je n’ai pas trouvé de sujets précis sur cela.
    Pensez-vous qu’il soit indispensable d’avoir des notions ou un savoir (mais de quel niveau?) en chimie pour se lancer dans la saponification à froid de façon professionnelle ?
    Pensez-vous qu’il soit nécessaire de posséder des bases en chimie en amont de la formation à l’UESS ?
    Auquel cas, pour des complets débutants, auriez-vous des conseils d’ouvrages ?

    Je vous remercie

    1. Bonjour,
      Il n’est pas indispensable d’avoir des notions de chimie, mais connaître la chimie du savon est un plus.
      Il n’est pas nécessaire de posséder des bases de chimie en amont de la formation à l’UESS.
      A ma connaissance, il n’y a pas d’ouvrage concernant la chimie du savon pour les débutants.
      Laurent

  4. Bonjour,
    Merci pour ces informations précieuses. J’ai fait un cours pour SAF et la modératrice m’a affirmé que le test de la langue est suffisant pour mesurer le PH. Qu’en pensez vous? Est-il vraiment indispensable ce test? Quelles sont les conséquences? On m’a déjà dit que plus le savon est « vieux », mois s’il y a le risque qu’il soit dangereux en ce sens.
    Merci pour votre réponse!
    Belle journée à vous, Carolina

    1. Bonjour,
      Attention, il faut savoir le faire, il y a une zone bien précise pour cela sur la langue.
      Cela manque tout de même un peu de précision, combien de chiffres après la virgule avez-vous avec cette méthode ?
      Le seul vieux maitre-savonnier que j’ai connu et qui avait fait cela toute sa vie, …. il avait plus de langue, elle ressemblait à un vieux bout de morceau de bois, ce qui le gênait un peu pour articuler.
      Mais, rien à voir avec le savon à froid, il contrôlait l’avancée de la réaction dans des procédés à chaud.
      Je plaisante mais vous aurez compris que je ne suis pas très fan de la méthode de la langue et que je trouve le pH-mètre plus pratique et plus fiable.
      Il me semble indispensable de contrôler le pH car si on fait une analyse de risque, c’est bien le risque le plus important d’un savon (une erreur de dosage, de pesée, un problème de balance, une inversion de chiffre, …).
      Et dans les BPF, on doit contrôler que le produit fini correspond aux caractéristiques prévues.
      Dans le cas d’un savon surgras uniquement, oui, le risque continue à diminuer au fil du temps s’il reste un peu de soude.
      Mais, s’ils n’y a plus de corps gras à saponifier, l’excès de soude ne va pas disparaître et le savon n’évoluera plus.
      Bonne journée à vous aussi.
      Laurent

  5. Bonjour Laurent,
    Pour mesurer le ph faut-il forcément de l’eau distillée ou l’eau du robinet est-elle suffisante?
    Lorsque vous parlez de de température entre 15 et 20 °C, s’agit-il de l’eau ou de la température extérieure?
    D’autre part, quel est le bon ph pour un savon SAF?
    Je vous remercie de vos retours.
    Cordialement,
    Céline

    1. Bonjour,
      Le pH se mesure impérativement avec de l’eau déminéralisée, pas d’eau du robinet.
      Il se mesure autour de 20 degrés, température de la solution.
      Un Bon pH est un pH entre 9,5 et 11.
      Un très bon pH est entre 9,5 et 10,5.
      Laurent

    1. Bonjour,
      S’il s’agit de savons liquides, il suffit de tremper le pH-mètre directement dans le savon.
      S’il s’agit de savons pâteux, il faut les diluer dans un peu d’eau.
      Laurent

  6. Bonjour, je débute dans le savon. Suivant vos recommandations j’ai acheter un ph mètre avec électrode.
    Ma question est la suivante, lorsque nous mettons les 2 ou 3grs de savon dans l’eau, je mesure 30 secondes plus tard, mais est ce que je dois laisser le ph metre ce stabiliser ou je prends la mesure affiché sur le ph metre immédiatement ?
    Pour l’eau, est ce l’eau du robinet, déminéralisée ou distillé ?
    Merci beaucoup pour votre aide.

  7. Bonjour Laurent,

    J’ai bien noté dans l’un de vos commentaires que le pH du savon se mesure impérativement dans de l’eau déminéralisée. Pouvez-vous m’en expliquer la raison ?
    Est-ce que le pH serait différent ou faussé dans l’eau du robinet ? Est-ce que c’est parce que le pH de l’eau du robinet varie d’un jour à l’autre ?
    Merci !

    1. Bonjour,
      Ce n’est pas lié au pH de l’eau mais à la présence de sels pouvant réagir avec le savon et donc fausser la mesure.
      Laurent

  8. Bonjour,
    J’ai un distillateur et me sert de cette eau pour mes savons a froid.
    Je voudrais savoir s’il y a une différence dans la mesure du PH entre eau déminéralisée et distillée?
    Si oui, comment se procure-t-on de l’eau déminéralisée « sans additifs »?
    D’autre part, pourriez-vous me conseiller des magasins ou des sites accessibles aux particuliers (je n’ai pas encore de SIRET) qui vendent de la solution d’étalonnage PH 7 et 10?
    Merci de votre réponse,

  9. Bonjour j’ai testé mes deux premiers savons après 3 semaines de fabrication. Un a passé dans le déshydrateur et l’autre non.
    C’est un test de ph pour piscine que j’ai.
    Un me donne une couleur se rapprochant de 8.5 (mon savon à la lavande ayant passé au déshydrateur) et l’autre de 7.5 (mon savon au sapin seché à l’air libre)
    Est-ce cela veut dire que je dois jeter mon savon au sapin? Et celui à la lavande pourrait être ok pour lavage de mains mais pas de corps ?
    Merci

    1. Bonjour,
      Votre système de mesure de pH n’est pas fiable car un savon ne peut pas avoir un pH inférieur à 9,2.
      Le pH d’un savon est conforme entre 9,2 et 10,5.
      Laurent

  10. Bonjour,
    (Cas de Saponification à froid, 2% de surgras)
    Je vois que le savon doit être testé en fin de cure. Qu’entendons nous par là, après les 24 heures de séchage, directement sur à la découpe d’une brique? Ou après les 6 semaines de séchage supplémentaire? Il y a-t-il une différence?

    Question bonus: Si un savon a un mauvais PH, est il réutilisable pour une autre fonction? Peut-on le re conditionner?

    Merci pour votre et belles fêtes.

    Louis

    1. Bonjour,
      La fin de la cure, c’est au bout de 6 semaines.
      Oui, il y a une différence car après 24h00 de séchage, le savon est encore caustique !
      Si le pH n’est pas trop élevé (max 12), le savon peut être utilisé pour le ménage (linge, sols, …).
      Laurent

  11. Bonjour Laurent,
    Quelle est la méthode de mesure du pH pour un savon sans surgras ?
    J’ai une série pour laquelle j’ai retrouvé le karité sur la table après la bataille 😉
    Merci !

  12. Ma question fait suite à la question d’Isabelle du 4 juin 2021
    « est ce que la méthode pour contrôler le Ph d’un savon au chaudron est la même ?  »
    à laquelle vous avez répondu « si le savon chaudron est un surgras c’est la même méthode »
    (Je fais mes savons en méthode chaudron) et j’en ai donc conclu que c’était différent pour un savon chaudron sans surgras.
    Merci 🙂

  13. Bonjour 🙂

    J’ai une question concernant le Ph mètre j’ai le 100 ATC .
    Est ce que la température de la solution d’étalonnage à une répercussion sur le ph final du savon ?
    Lors du test du Ph je remarque que je n’ai pas le même résultat si je mélange pendant plusieurs seconde mon bout de savon , ou si je me contente de le plonger et d’attendre plusieurs seconde sans mélanger, est ce normal ? Quelle est vraiment la façon de procéder, à partir de quelle mesure le savon est considéré comme  » dangereux »
    Je vous remercie , bonne fin de journée.

    1. Bonjour,
      Les températures influencent le pH mais les pH-mètres ATC s’auto-corrigent.
      Il est tout de même recommandé de ne pas trop s’éloigner de la température de référence (20°C).
      Il faut râper du savon pour le dissoudre et non pas tromper un bout de savon.
      Le pH idéal d’un savon est entre 9,5 et 10,5.
      Jusqu’à 11, cela passe encore.
      Au delà de 11, c’est dangereux.
      Laurent

  14. Bonjour ,
    Merci pour vos précisions je fabrique à chaud et certains de mes savons ont un pH entre 10 et 10,5 cela me semblait beaucoup d’où mes doutes ! Merci encore .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.