Archives

Bonjour à tous et bonne rentrée

J’espère que vous avez passé de bonnes vacances.

A tous les savonniers à froid, j’espère que vous avez bien vendu et pas trop fabriqué.

En effet, cette année, l’été n’était pas propice à la  fabrication et nombreux sont les savonniers qui ont constaté des problèmes de cure.

Nouvelle fonctionnalité sur le blog, vous pouvez maintenant vous abonner. Je ne peux que vous le recommander car je prévois de publier un peu plus d’informations cette année.

Un peu plus de réglementation bien sûr mais aussi plus d’informations utiles : petites annonces, achats groupés, fournisseurs, bons plans, …

Je souhaite aussi à travers ce blog faire le lien avec certains groupes Facebook très intéressants (je pense à un en particulier mais je ne sais pas si j’ai le droit de le citer. Il commence par G et fini par I).

Si un administrateur de ce groupe se reconnait et souhaite profiter de cet article pour en faire la pub, n’hésitez pas !

Côté associations, c’est bien dommage, L’ASSAF ferme malheureusement ses portes pour cause de manque de personnes motivées pour la faire tourner.

A très bientôt donc.

A venir prochainement : une liste de fournisseurs et de prestataires (je compterai sur vous pour l’enrichir et la faire évoluer).

A venir aussi, le renforcement des pouvoirs de la DGCCRF, les premiers contrôles BPF, de nouvelles consignes pour la déclaration d’établissement, …. bref j’ai du boulot.

 

 

 

 

6 commentaires pourBonjour à tous et bonne rentrée

  • Bonjour Laurent,

    Je lis ton blog, tu le sais.
    Je recommande tes formations aux porteurs de projet, tu le sais. J’ignore les éventuels désaccords car ce qui importe à mon sens c’est l’intérêt du porteur de projet dans la concrétisation de son projet savonnerie.
    j’estime que tes formations ont le mérite d’apporter une formation à des personnes pour qui c’est une reconversion d’exercer le métier de savonnier.

    Toutefois en te lisant là aujourd’hui, je ne sais si c’est ton humeur taquine qui ne me sied pas…

    Je suis désolée d’apprendre la fermeture de l’ASSAF. Une association qui a le mérite d’exister, exclusivement constitué de professionnels. Dommage qu’il n’y ait pas en son sein de personne pour prendre la relève. De plus cette asso détient la charte du savon à froid , une charte cosignée par des savonniers de tout bord, pas forcément adhérent ASSAF, avant qu’aucune association de savonnier n’existe en France. Une charte qui depuis le début aurait dû rester accessible àe tout ceux qui pratiquent professionnellement le procédé de saponification à froid, indépendamment des engagements associatifs qui eux sont libres à tous professionnels et non obligatoire.

    Mais de quel droit insinues tu qu’il ne se passe plus grand chose à l’A..S que tu n’oses même pas cité . Te fies tu aux « on dit que  » d’une poignée de gens insatisfaits ? Cette associtation a aussi son droit d’exister : apporter une autre vision.
    Elle est constituée de personnes de tous horizons, qu’ils aient des affinités entre eux ou pas du tout : Amateurs, professionnels à activité de toutes dimensions. En son sein, On y trouve le genre humain dans toute sa splendeur comme partout ailleurs. Mais le fil rouge c’est la passion pour la SAF, la volonté de la voir progresser en France et d’agir en ce sens.

    A aucun moment, la vision de cette asso n’a été partisane dès sa création à ce jour, au point d’exclure des gens, de trier sur le volet…
    Tous experts, tous formateurs, tous fournisseurs, tous amateurs de la SAF, tous savonniers pro pratiquant la SAF sont conviés à la rejoindre s’ils souhaitent.
    Tu es libre d’y venir, tu le sais,mais tu n’y viens pas.
    D’autres experts même renommés ont demandé à la rejoindre pour y proposer leurs services à notre plus grande surprise. Des fournisseurs aussi,même si tu les estimes non représentatifs. Cette asso n’a pas non plus la vocation à voir tous les fournisseurs en cosmétique la rejoindre.

    Mais il me semble que l’on ne peux t’y forcer de la rejoindre. C’est une asso qui prone la liberté. On est libre de la rejoindre, libre de la quitter si cela ne convient pas, libre de ne pas y venir.

    Toutefois en interne, les adhérents sont informés de l’existence de tes formations, sont invités à les suivre. Personnellement je m’y suis employée à communiquer sur les formations et experts exerçant sur le territoire français, qu’ils soient adhérents ou pas….et cela sans partisianisme, sans trié sur le volets selon des critères obscurs…
    à tel point que certains experts adhérents, m’ont même écrit pour me demander pourquoi je recommande des experts non adhérents…

    Que tu n’apprécies pas des personnes, soit ! Mais de là à jeter entre les lignes des insinuations , qualifier les actions d’une asso , ce n’est guère avoir une démarche pacifique, une démarche de rassembleur… Il serait temps de tourner le dos aux querelles de personnes fondées ou non fondées d’ailleurs.

    Je ne suis pas de ton avis quand tu annonces qu’une association (et une seule) tournée exclusivement vers la promotion et la défense de tous les acteurs de la SAF sans exception reste indispensable.

    Je suis partisane de liberté. Se rassemble qui veut, qui souhaite, tant que l’important c’est les points communs qui lient plutot que ceux qui divisent. Tant que l’on se donne des objectifs communs et que l’on oeuvre à la réalisation de ses objectifs , c’est ce qui importe.

    L’A..S continue sa route avec les bonnes volontés qui continuent à la faire exister ( tous les pionniers en SAF s’y trouvent qu’on les apprécie ou pas, c’est déjà bon signe …)

    Ravie pour tes nombreux projets : oui il y a de quoi faire pour que la savonnerie à froid progresse en France et ailleurs. Toutes les énergies et bonne volonté sont bienvenue que ce soit dans le cadre d’une association X ou Y ou d’une activité professionnelle ou blogueur autour de la SAF.

    pour ce qui est du G..I , Je laisse le soin aux responsables de venir faire leur pub ici si souhaité.

    La devise, c’est oeuvrée à la reconnaissance de la SAF , que ce soit par l’activité de savonniers pro, de formateurs, d’experts, de blogueurs passionnés, de forums sur les réseaux sociaux, d’associations diverses comme on a à coeur de le faire.

    Peace ! Bonne continuation.

  • Laurent

    Bonjour Swanee,

    Quelques précisions suite à ton commentaire.

    La charte du savon à froid n’a jamais été associée à l’ASSAF. Elle appartient toujours à l’ensemble des co-auteurs. Je ne vais pas tarder à faire une mise à jour des signataires. L’ASSAF demandait juste que les adhérents s’engagent à la respecter.

    J’ai malheureusement insinué qu’il ne se passait plus grand chose à l’A..S au vu de l’activité du blog, qui n’avait pas bougé depuis l’automne 2013.
    C’était sans compter les posts de cet été. J’aurai du vérifier avant de poster, je suis ravi de voir que cela bouge et que je sois convié à y venir, ce que je vais faire de ce pas et je modifie mon post immédiatement, avec toutes mes excuses.

    A bientôt,

  • Bjr
    JE SUIS PHYTOLOGUE DANS LE CHER ET JE SUIS DONC CONSULTANTE EN PHYTOTHERAPIE ET DE PAR MES PATIENTS EN PARALLELE JE SUIS UNE PASIONNEE DES SAVONS ET J4AIMERAIS SAVOIR COMMENT JE POURRAIS DEVELOPPER DANS UN PETIT LOCAL LA CONCPTION DE SAVONS ;jaime beauoup les savons a base de glycerine donc transparents et de couleurs.Sur mon site j ‘ai des fournisseurs mais la je voudrais les faire ou mêm si cela fonctionne bien embaucher du personnel.Est t il possible de savoir si une formation est obligatoire et ou?De plus avec la reglementation que dois je savoir qui est obligatoire?
    Ou puis je acheter du materiel d’occasion et aussi des adresses pour les bodillons?ET autres coupeuses a savons ect.
    Je vous en remercie
    Mme Belestin

    • Laurent

      Bonjour,

      Faire un savon entièrement soi-même consiste à réaliser la saponification des corps gras avec un agent alcalin.
      Dans le cas des savons transparents, c’est relativement compliqué car ces savons (s’il s’agit d’un type Melt and pour) contiennent de nombreuses substances : glécrine certes, mais aussi tensioactifs, alcool, sucres, émollients … qu’ils est souvent difficile d’acheter en petites quantités.
      Dans le cas des savons solides, la méthode à froid est la plus simple à utiliser à ce jour.

      Vous pouvez aussi acheter des bases toutes prêtes : recherchez « Melt and Pour » pour les savons transparents.
      Pour les bondillons, contactez TREDIS, SAVI, TMI
      Pour les boudineuses, vous avez Gildewerck et Mup pour le matériel neuf. Pour l’occasion, je ne connais pas de site spécialisé.

      Il n’y a pas de formation obligatoire mais je vous conseille de vous former à minima sur la réglementation liée à la mise sur le marché de cosmétique.
      Une formation technique peut vous faire gagner du temps au démarrage et une meilleure productivité ensuite.
      N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez obtenir plus de renseignements sur les formations.

      Cordialement,

      Laurent Bousquet

  • Daire

    Bonjour Laurent,
    Je planche en ce moment sur le dossier de déclaration de fabrication et vente de savon.Les bras m’en tombent!
    Bon, en fait cela fait un bon moment que je tourne autour de ce dossier….
    J’ai cru comprendre que tu proposes tes services pour la gestion des démarches à effectuer pour monter ce dossier.
    Peux tu me donner le détail des prestations que tu proposes? par mail sandrinedaire@hotmail.fr
    A très bientôt merci
    S Daire

    • Laurent

      Bonjour,
      J’imagine que tu veux parler du « Dossier d’Information Produit », à ne pas confondre avec la déclaration d’établissement ou le dossier de fabrication.
      Je crois que je t’embrouille encore un peu plus là !
      Je t’envoie tout cela par mail.
      A bientôt,

Commenter

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>