Archives

L'institut du Savon et la SAF

L’Institut du Savon est une boite à outils pour le monde du savon en général, même s’il va rester longtemps et majoritairement dédié à la SAF car c’est, de loin, le meilleur savon du monde !

Quel est mon métier ? :

Je propose des conseils scientifiques, techniques et réglementaires, dans le domaine des cosmétiques en général : recherche, formulation, fabrication, conformité aux réglementations, développement de gammes.

Ma formation et mon expérience me permettent de revendiquer une expertise dans le domaine des savons.

Pour la saponification à froid, je propose des formations et des prestations, que j’ai toujours tenues en dehors du périmètre d’action de l’Institut du Savon, pour éviter tout risque de conflit d’intérêt : formation et accompagnement à la gestion des affaires réglementaires.

Ouvrons maintenant la boite à outils de l’Institut du Savon : elle constituée essentiellement de groupes de travail.

Qu’est ce qu’un groupe de travail ?

C’est un animateur et des membres qui ont choisi de participer au sujet concerné. C’est donc un fichier propre, à jour, avec des coordonnées complètes et des débats structurés par une méthodologie qui doit être acceptée par les participants.

 

 

 

Qu’a fait jusqu’à ce jour l’Institut du Savon pour la SAF ? :

1er outil : le groupe « Label », que j’anime, qui a été chargé de rédiger la charte, l’outil a servi, la charte est là, doit-il resservir ? Peut-être pour la faire évoluer, peut-être pas ?

Je souhaiterais maintenant que cette charte soit signée par le plus de savonniers possibles et transférée à une future association de savonniers.

2ème outil : le groupe « Communication – Actions collectives » chargé notamment de choisir le logo à associer à la charte.

Je ne suis que membre de ce groupe et j’ai toujours refusé d’en être l’animateur, tout simplement car je considère que je ne vais pas être utilisateur de ce logo. Il doit donc être choisi par des savonniers, pour des savonniers.

Les travaux sont suspendus et seront transmis en l’état à la future association de savonniers.

 

Que va maintenant faire l’Institut du Savon pour la SAF ? :

3ème outil : le groupe « Fédérer » qui n’existe pas faute d’animateur.

J’ai toujours refusé d’en être l’animateur, pour des raisons évidentes de risques de conflit d’intérêt avec mes activités professionnelles et parce que je ne suis pas savonnier.

Il me parait maintenant très important et urgent de créer cette structure pour que vous puissiez décider entre savonniers de votre avenir.

C’est pourquoi, en l’absence d’une telle structure, je tiens à faire adhérer un maximum de monde à l’Institut du Savon, pour être crédible et écouté par les pouvoirs publics et les structures professionnelles existantes, structures dans lesquelles je suis régulièrement présent pour parler du savon, pour défendre le savon et que j’utilise pour que les problématiques et les spécificités des savonniers soient prises en compte, plus particulièrement concernant la réglementation.

 

Que fera demain l’Institut du Savon pour la SAF ? :

4ème outil : un club d’achat, pour mettre les fournisseurs en concurrence et négocier les prix des matières premières et fournitures les plus courantes.

5ème outil : Aller chercher des financements pour mener des actions collectives.

 

A bientôt,

Laurent Bousquet

 

7 commentaires pourL’institut du Savon et la SAF

  • Moune

    Pour moi c’est simple l’IS n’est pas l’assoc mais tu es là pour nous éclairer et nous blinder puisque tu as les connaissances requises pour ça, alors évidemment elles doivent bosser main dans la main non? Je trouve dommage de se désolidariser les uns des autres, on est toujours plus fort ensemble que seul non?

  • Jeff Renault

    Je te rejoins Moune, et cela se passera comme cela, main dans la main. Mais il faut aussi respecter la légitime et nécessaire indépendance de Laurent, qui ne doit pas être ni suspecté de ni embêté par un quelconque parti-pris. Le principal est le dialogue. Merci Laurent pour cette synthèse qui nous permet de reprendre le fil des travaux à réaliser.

  • virginie

    bonjour,
    Afin de diversifier notre élevage de chevaux, nous aimerions produire des savons au lait de jument. Avez vous des documents et conseils pour monter à bien ce projet familial.

    • Laurent

      Bonjour,

      Côté document, je vais vous envoyer par mail un document qui rappelle les principales exigences réglementaires et ce que je propose pour y répondre.
      Côté conseil, il faut savoir que la réglementation change et devient plus lourde à compter de 2013. Ceci demande donc de mieux se former, de se faire accompagner, ce qui augmente les coûts liés à cette pression réglementaire.
      La conséquence est que qu’il faut vendre plus de savons pour atteindre le seuil de rentabilité quand vous démarrez une activité de fabrication et de vente de savons.
      Mon conseil est donc de bien étudier la faisabilité des projets avant de se lancer. Pour les petits projets, il est parfois plus intéressant de faire fabriquer son savon par un savonnier déjà installé.

  • Xavier Castillo

    Bonjour,

    Je savonne à froid depuis plusieurs mois, je dois avouer que j’en distribue beaucoup dans mon entourage (famille, amis, connaissance…), pour l’instant, je fais du troc, mais l’idée de monter une micro entreprise en complément m’intéresse.
    Ce ne sera pas mon activité principale.
    Pourriez vous m’aider? Auriez vous des documents?

    Merci.

    • Laurent

      Bonjour,
      Concernant la création d’entreprise, vous trouverez des informations plus pertinentes que les miennes en vous rapprochant de centres d’aides à la création d’entreprise, d’experts comptables, des Chambres des métiers, des chambres de commerce, …
      En effet, les règles changent tout le temps et le statut est à étudier en fonction de vous : vos ambitions, votre fiscalité, votre statut marital, vos objectifs à moyen terme, …
      En revanche, que les savons soient vendus, troqués, donnés, ils doivent être conformes à la réglementation et là, c’est ma spécialité, je peux vous proposer des formations et/ou un accompagnement pour comprendre et répondre à ces exigences.
      Cordialement,
      Laurent

Commenter

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>