Archives

Formation des savonniers à froid Niveau 1

Formation d’avril 2011 : un grand cru, le niveau monte !!!

Je remercie donc au passage tous les participants : Angelina, Antoine, Candice, Catherine, Gaël, Laurence, Marie-Hélène, Marie-Jean, Marijo, Myriam, Pascale et Stéphanie.

Cette cession du mois d’avril a aussi été l’occasion d’un bel article dans la presse quotidienne locale :

Pour répondre à la demande, une deuxième cession a été montée ce printemps.

Elle est aussi complète et aura lieu la semaine prochaine du 23 au 27 mai.

La prochaine aura lieu à l’automne, voici le programme : UD19B-savonnier octobre 3 jours / UD19-savonnier octobre 5 jours

70 commentaires pourFormation des savonniers à froid Niveau 1

  • Médina

    Merci pour l information,acquérir d autres méthodes est dans mes projets ,j en suis à mes débuts .Merci de me tenir au courant

  • Bonjour,
    Je suis fortement interessée par vos stages de formation. Une question: quand vous parlez d’adhérent (différents tarifs), vous parlez d’être adhérent à la SAF? ou alors c’est autre chose?

    Merci et bonne journée

    • Laurent

      Bonjour,
      Dans le prix des formations à l’UESS, il y a un tarif préférentiel pour les adhérents de l’UESS. A ce jour, il n’y a pas encore d’adhésion à la SAF car la structure n’est pas créée.
      Quant à l’Institut du Savon, l’adhésion est gratuite mais fortement recommandée 😉

  • irene

    Bonsoir,

    Un peu débordée mais passionnée des savons, je souhaiterais m’y impliquer et même vendre dans le cadre de mon projet de gîtes chambres d’hôtes.
    Mais pour celà il faut s’attaquer à la législation… Misère.

    Je recherche une formation qui me permettrait de savoir exactement comment faire, comment pouvoir vendre dans le respect de la réglementation, que mettre sur les étiquettes…
    Bref une formation KIT qui me permettrait de n’avoir que des cases à compléter car je préfère me consacrer à la création et la fabrication.
    Cette formation est-elle ce que je recherche ou n’est-elle pas complète ?
    Connaissez vous des personnes susceptibles de m’aider ?

    Merci d’avance.

    • Laurent

      Bonjour,
      Je suis mal placé pour vous répondre puisque je suis le formateur.
      Mais oui, c’est le but de cette formation : vous donner toutes les clés pour respecter la réglementation : déclaration Afssaps, dossier d’information produit, étiquetage, …
      La prochaine cession aura lieu du 10 au 14 octobre 2011.
      N’hésitez pas à me contacter pour tout renseignement : 06.78.50.33.77

  • Philippe DA SILVA

    Bonjour,

    Je fabrique du savon pour le plaisir depuis maintenant deux ans, consommation perso et pour le plaisir des amis. J’ai le projet de le développer commercialement (commercial est mon métier) en respectant la législation en vigueur. J’ai un ami médecin généraliste qui serait normalement d’accord pour me suivre, cette personne peut-elle être référente sur l’ensemble des postes demandés par l’AFSSAPS? Qu’elles sont les services techniques et autres que vous pourriez m’apporter pour me lancer dans de bonnes conditions.
    Vous remerciant par avance pour vos infos, cordialement.

    Philippe

    • Laurent

      Bonjour,
      Pour répondre à votre première question, oui, un médecin peut prendre l’ensemble des responsabilités dans la déclaration Afssaps.
      Les formations et prestations que je propose portent sur les aspects techniques (fabrication), scientifiques (formulation, calcul des formules qualitatives et quantitatives) et réglementaires (dossiers produits, étiquetage, dépôts aux centres antipoisons, BPF, …).
      Mais nous sortons un peu du cadre de l’Institut du Savon. Je vous répondrai donc sur votre mail à partir de ma messagerie professionnelle.
      Cordialement,
      Laurent

  • Sima

    bonsoir, je me permets de vous contacter pour vous demander un devis de formation à présenter à mon conseiller pôle emploi, même si je pense que cela ne suffira pas, ça pourra lui permettre de mieux comprendre mon projet! pourriez vous me recontacter par mail si vous en avez le temps? Cordialement

    • Laurent

      Bonjour,
      Je vais vous contacter par mail mais les formations collectives sont gérées directement par l’UESS.
      Vous pouvez donc joindre directement Marie Charvin à l’UESS pour votre devis.
      Cordialement,
      Laurent

  • Cathy

    Bonjour,
    passionnée de savon, j’en fabrique pour mon plaisir personnel depuis 3 ans et je souhaite maintenant en faire mon métier.
    mon projet est dans un premier temps d’animer des ateliers de savonnerie à domicile (chez les clients)et ma question est : votre formation me serait-elle utile pour mon projet sachant que je maitrise la fabrication du savon mais moins la reglementation!
    devrais-je pour mon activité me déclarer établissement cosmétique sachant que je ne fabriquerai ni ne conditionnerai rien, ce sont mes clients qui fabriquerons leurs savons, je leur expliquerai simplement comment faire. En fouillant sur le net j’ai vu que ceux qui proposent ce type de formation sont inscrits comme « formateurs » et non comme etablissement cosmétique (sauf bien sur s’ils sont savonniers!)
    en résumé votre formation me permettrait-elle d’éclaircir tout cela?
    pardon si j’ai été un peu longue

  • Bonjour,

    A priori, vous n’êtes effectivement pas concernée par la déclaration à l’Afssaps ni par les exigences réglementaires liées à la mise sur le marché d’un produit cosmétique.

    Néanmoins, si vous fournissez des recettes avec les matières premières correspondante, je vous conseille de faire réaliser une évaluation du risque pour la santé humaine des formules, voire des dépôts aux centres antipoison.

    La formation est tout de même très tournée vers les fabricants et les responsables de la mise sur le marché de produits finis.

    Cordialement,

  • marion

    Pourriez-vous me donner es dates de votre prochaine formation ?
    Merci d’avnace.

    • Laurent

      Bonjour,

      Les prochaines formations collectives Savonnier par Saponification à Froid Niveau 1 auront lieu :
      – du 26 au 30/03/12 : complet pour les 5 jours avec pratique, peut-être encore quelques places sur les trois jours théoriques :
      – du 21 au 25/05/12
      – du 24 au 28/09/12

      La prochaine formation collective Savonnier par Saponification à Froid Niveau 2 aura lieu :
      – du 04 au 08/06/12

      Nous préparons aussi les formations collectives suivantes (dates à confirmer) :
      – Formuler et fabriquer les savons liquides et gels douche : du 08 au 10/10/12 (sans partie réglementaire).
      – Formuler et fabriquer les crèmes cosmétiques et autres émulsions : du 18 au 22/06/12 avec la partie réglementaire, du 20 au 22/06/12 pour ceux qui ont déjà suivi la formation Savonnier par Saponification à Froid Niveau 1.

      Si nécessaire, n’hésitez pas à me contacter pour étudier une formation individuelle plus proche de vos besoins.

  • grandemange

    Bonjour,

    Je souhaiterais suivre la formation niveau 1 sur 5 jours. Reste t’il encore des places?
    Cordialement

    • Laurent

      Bonjour,

      A ce jour, il reste encore des places du 21 au 25/05/12.

      Pour les formations collectives, n’hésitez pas à prendre directement contact avec l’UESS : Marie Charvin – 04 92 72 50 68
      Pour les formations individuelles, c’est avec moi que cela s’organise aux dates qui vous conviennent.

      Laurent

  • clemence

    bonjour, je me permets de vous contacter pour vous demander un devis de formation à présenter à mon conseiller pôle emploi. je suis tres interessée par vos formation. j’aimerais apprendre a créer des savons, et les commercialiser dans ma boutique.
    Pouvez vous m’aider dans ma futur formation?
    j’attend votre reponse via e mail si possible.
    bien a vous
    clemence

    • Laurent

      Bonjour,
      Je vous réponds par mail pour les modalités de prise en charge du financement des formations.
      Merci et à bientôt j’espère.
      Laurent

  • MONIQUE

    Bonjour, je me permets de vous contacter car j’aimerais apprendre à créer mes savons et par la suite les commercialiser.
    J’ aurais besoin d’un devis a présenter à mon conseiller pôle emploi concernant cette formation, les détails sur l’hébergement, repas et voyage.
    En vous remerciant.
    Monique

  • Betty

    Bonjour,
    Gérante d’un Centre de beauté à tendance bio
    je souhaiterais developper mon activité d’ici la fin de l’année.
    en réalisant des ateliers recettes cosmetiques et savons.
    Je souhaiterais également créer ma gamme de cosmétique naturels a base de chocolat.
    Je pratique depuis 4 ans a titre personnel,
    la réalisation de divers cosmetiques.
    http://www.je-fais-mes-cosmetiques-moi-meme.fr
    (site en cours de construction dont l’adresse sera donné dès le lancement de cette nouvelle activité d’ici la fin d’année)
    Afin de sauter le pas dans mon projet,
    je souhaite faire des que possible une formation complete
    me permettant d’ici la fin de l’année :
    – D’animer des Ateliers recettes cosmetiques et Savons
    – D’avoir tout les infos pour créer ma gamme de cosmétique au chocolat
    et de pouvoir la distribuer dans les magasins bio,salon s bio et naturels…
    Pour compléter cette formation,je commence à la rentrée une formation pour devenir naturopathe dans 2 ans
    Merci de votre réponse.

    • Laurent

      Bonjour,
      Personnellement, j’anime des formations à l’UESS :
      SAF Niveau 1 : bases de la réglementation, techniques, formulation, … (3 jours) et atelier pratique de découverte de la fabrication du savon (2 jours)
      SAF Niveau 2 : les Bonnes Pratiques de Fabrication (3 jours) et atelier sur les techniques avancées de marbrage (2 jours) animé lui par Karine Estermann (Soapsession)
      Savons liquides

      Pour les autres cosmétiques, il y a, aussi à l’UESS une formation sur les crèmes et émulsions animée par Jessica HAMOU (Quatressences / Solucos)

      J’en profite pour remettre à jour ici toutes les dates prévues à l’automne 2012 sur les cosmétiques
      du 17 au 18 septembre 2012 : travaux dirigés sur l’utilisation du portail de notification et sur la constitution du rapport de sécurité.
      du 19 au 21 septembre 2012 : crèmes cosmétiques et autres émulsions (théorie et pratique)
      du 24 au 28 septembre 2012 : SAF Niveau 1
      du 08 au 10 octobre 2012 : Savons liquides et gels douche
      du 22 au 26 octobre 2012 : SAF Niveau 1
      du 12 au 16 novembre 2012 : SAF Niveau 2
      du 26 au 30 novembre 2012 : SAF Niveau 1 (sous réserve de participants)

      N’hésitez pas à contacter directement Marie Charvin à l’UESS au 04.92.72.50.68 pour tout renseignement complémentaire sur ces formations.

      Enfin, pour tout besoin de formation individuelle ou spécifique, n’hésitez pas à me contacter directement pour construire avec vous un programme de formation adapté ou vous orienter vers les meilleurs experts.

      Laurent

  • maury

    Bonjour,
    Dans la jungle des infos que je possède, je n’arrive pas à me « m’y retrouver »… je me permet de vous poser qques questions concernant mon projet de savonnerie.Vous est-il possible d’y répondre?
    Je fabrique mes savons depuis 5 ans maintenant, puis entre stages et formation je mûris ma petite ambition de savonnière professionnelle. J’aimerais donc connaître les démarches à suivre lorsque mon local sera terminé concernant d’une part : les déclarations, auprès de quelles instances?
    Et d’autre part : le responsable de la fabrication,quels sont ses engagements et ses contraintes au niveau des services administratifs ?
    Je voue remercie
    Aline

  • Laurent

    Bonjour,

    Voici en quelques mots les obligations réglementaires liées à la fabrication et à la mise sur le marché de produits cosmétiques. Elles consistent à :
    – Déclarer votre activité à l’ANSM (anciennement Afssaps) en nommant des responsables diplômés.
    – Constituer et tenir à jour des dossiers d’information produits comprenant notamment les formules, les preuves des notifications (dépôts des formules) et un rapport d’évaluation du risque pour la santé humaine.
    – Fabriquer conformément aux Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF).
    – Avoir un étiquetage conforme à la réglementation.

    Donc 1 seule déclaration (à l’ANSM) et autant de déclaration que de produits (notifications sur le CPNP).

    Concernant le responsable de fabrication, ses engagements vont dépendre du prestataire que vous choisirez pour cette fonction et ses contraintes seront celles que vous lui imposerez.
    Désolé pour cette réponse mais il n’y a pas de texte qui réglemente cette fonction.
    A vous de trouver celui qui répond au mieux à vos besoins.

    Pour ma part, en tant que responsable de fabrication, je propose :
    – Des conseils pour la fabrication (calculs de moules, résolution de problèmes, recherche de matières premières, …)
    – Une aide pour la constitution des dossiers d’information produit
    – La réponse aux fraudes en cas de contrôle
    – Des conseils pour l’aménagement des locaux de production
    – La validation de la liste des ingrédients
    – La validation des modes opératoires de fabrication
    – Le calcul des formules qualitatives et quantitatives
    – La création du compte et la notification des formules sur le CPNP
    – La validation de l’étiquetage

    Tout cela bien sûr dans le cadre du nouveau règlement européen qui entre en vigueur au plus tard le 11/07/13.

    En espérant avoir répondu à vos questions.

    Laurent

  • maury

    Merci beaucoup de vous rendre disponible pour répondre instantanément aux réponses qui nous taraudent. J’essaie de réfléchir sereinement à tout cela et vous recontacterai sans doute lorsque j’aurai « décortiqué la bête ».
    Merci encore
    Cordialement
    Aline

  • Blandine

    Bonjour,
    J’ai lu la déclaration sur la production de produits cosmétiques sur l’ANSM.Et suite à cette lecture,
    j’aimerai quelques éclaircissements. Pour fabriquer des savons à base de lait d’ânesse, par exemple, est-il absolument nécessaire d’avoir un diplôme qui a un lien avec de la chimie ou biologie ??? Il est évident qu’il faut faire doser et tester les produits fabriqués et vendus par un laboratoire avant de commercialiser. Mais pour le reste de la fabrication (pour mon exemple, traite des ânesses, et fabrication des savons (après stages auprès de l’UESS) est-il donc obligatoire de posséder un diplôme référent à la cosmétique ou à la pharmacie ??? j’ai un diplôme niveau 2 qui est loin de ce domaine d’activités et je compte prendre un virage à 360° dans ma vie professionnelle.
    Je vous remercie par avance pour votre réponse.

    • Laurent

      Bonjour,
      Pour fabriquer et mettre sur le marché des produits cosmétiques, il faut effectivement déclarer des responsables à l’ANSM.
      Bac +3/4 en chimie biologie pour le responsable de fabrication.
      Médecin, pharmacien ou toxicologue pour le responsable de l’évaluation.
      Mais vous n’êtes pas obligée de posséder ces diplômes, ces responsabilités pouvant être externalisées.
      J’accepte sous certaines conditions de prendre la responsabilité de la fabrication des personnes que je forme.
      En revanche, les dosages et les tests ne sont pas obligatoires.
      Je préconise pour ma part un dosage du pH réalisé en interne par vos soins et les évaluateurs avec qui je travaille ne demandent en général pas de tests d’innocuité ou de test microbiologiques pour le savon.

  • Blandine

    je vous remercie pour votre réponse et continue donc mes recherches pour mon projet

  • Aline

    Bonjour, je monte un projet de production de lait de jument bio et je souhaiterais fabriquer mes savons à la ferme. J’aimerais, si c’est possible, avoir un devis pour la formation sur 5 jours niveau 1 et les prochaines dates. Cette formation est-elle suffisante pour mener à bien ce projet, sachant que je n’ai aucune formation dans ce domaine?
    Je vous remercie par avance de votre réponse.
    Cordialement.
    Aline

    • Laurent

      Bonjour,
      Pour la formation collective à l’UESS, la prochaine cession aura lieu du 13/05/13 au 17/05/13.
      Veuillez prendre contact directement avec l’organisme de formation pour savoir s’il reste des places et pour obtenir un devis.
      Contactez pour cela Marie CHARVIN au 04 92 72 50 68.
      Je publierai bientôt ici les dates prévues à l’automne.
      Cette formation à pour objectif de vous donner toutes les clés pour mener à bien votre projet : chimie du savon, technique de production, réglementation et a venir à l’automne gestion et marketing.

      Pour une formation individuelle qui se fait sur 3 jours, nous convenons d’une date ensemble.

      À bientôt peut-être.
      Cordialement,

      Laurent Bousquet

  • Laetitia

    Bonjour,

    J’ai de nombreuses questions à vous poser dans le cadre d’un projet d’installation (savons au lait de jument fabriqués sur l’exploitation).
    Je n’ai aucune expérience dans ce domaine et souhaite me renseigner et me former au mieux avant de me lancer.

    Voici donc mes questions :
    – Les normes exigées pour le matériel et les locaux dédiés à la fabrication des savons sont-elles contraignantes et quel budget faut-il compter y consacrer ?
    – Est-ce que les diplômes nécessaires à la fabrication et à l’évaluation des savons pourront toujours être « externalisées » dans le cadre du nouveau règlement européen ? Qu’est-ce qui va changer ?
    – Quelles sont nos « obligations » pour que vous soyez responsable de la fabrication, à part la formation à suivre avec vous bien sûr ?

    (J’ai lu ce que vous proposiez : « Pour ma part, en tant que responsable de fabrication, je propose :
    – Des conseils pour la fabrication (calculs de moules, résolution de problèmes, recherche de matières premières, …)
    – Une aide pour la constitution des dossiers d’information produit
    – La réponse aux fraudes en cas de contrôle
    – Des conseils pour l’aménagement des locaux de production
    – La validation de la liste des ingrédients
    – La validation des modes opératoires de fabrication
    – Le calcul des formules qualitatives et quantitatives
    – La création du compte et la notification des formules sur le CPNP
    – La validation de l’étiquetage »)

    Merci infiniment de votre aide et à bientôt !

    Cordialement,

    Laetitia.

    • laurent

      Bonjour,
      La norme ISO 22716 définit les éléments à prendre en compte pour les locaux et le matériel. Dans le cas du savon, compte tenu du faible risque de développement microbien dans le produit fini, une certaine souplesse est possible.

      L’évaluation du risque pour la santé humaine qui doit être confiée à un médecin, un pharmacien ou un toxicologue peut toujours être externalisée.
      En revanche, les diplômes ne sont plus nécessaires dans la nouvelle réglementation pour la fabrication, même si la norme 22716 exige une « formation adéquate ».

      Puisque je ne suis plus responsable de fabrication, plus d’obligation vous concernant dans le cadre de mon accompagnement mais la finalité est la même : avant, j’exigeais une conformité à la réglementation ; maintenant, le but de mon accompagnement est de vous mettre en conformité…

      Laurent

  • maury

    Bonjour Laurent;

    Un pas en avant , un pas en arrière et un pas sur le côté pour mûrir ma réflexion. Je n’ai eu que peu de temps pour me re-pencher sur mon projet de savonnerie… saison fromage/alpage oblige.
    Voici une question concernant le local de fabrication :
    Mon labo de fromagerie ne sert plus de fin novembre à mi-mars, vous semble-t-il possible que je l’utilise pour faire mes savons durant cette période donnée car il serait tout-à-fait adapté pour cet usage. Je me vois difficilement investir dans un nouveau labo, mais cela est une autre histoire… Par contre, en début de saison fromagère, les savons qui ne seront pas vendus ne pourront bien entendu pas être stockés dans la fromagerie alors est-il possible de les stocker dans une armoire pour eux tout seuls dans une pièce de la maison et les matières 1ères dans un autre contenant ?
    A l’avance, un grand Merci pour votre réponse
    Aline

    • Laurent

      Bonjour,
      Il est tout à fait possible et même très judicieux de procéder de la sorte.
      Les règles d’hygiène en alimentaire et en cosmétique sont proches et suivent la même logique.
      Une fromagerie est donc un local parfaitement adapté avec qui plus est une atmosphère contrôlée (température, humidité) et certaienemtn la présence de chambres froides pour le stockage des matières premières les plus sensibles.
      En revanche, il faudra effectivement avoir une procédure claire pour le passage de l’une à l’autre des activité afin de ne pas générer de risques d’erreurs ou de contaminations : tout évacuer (produits finis, matières premières), nettoyage poussé.
      Les nouvelles zones de stockages devront bien entendus être adaptées .
      Laurent

  • Laetitia

    Bonjour,

    Quelles sont vos prochaines dates de formation (à partir de mars 2014) et où se déroulent les formations? (Est-il possible d’avoir un devis pour pole emploi?)
    Jusqu’à quel moment peut-on s’inscrire?
    Quels sont les frais administratifs à prévoir pour une installation en savonnerie, hors local de fabrication?

    Merci.

  • Laurent

    Bonjour,

    Concernant les formations individuelles, elles ont lieu où vous voulez et aux dates qui vous conviennent.

    Concernant les formations collectives, elles ont lieu à l’UESS à Forcalquier (04).
    Le prochaines dates en 2014 sont :
    Du 17 au 21 mars 2014 : Savonnier par saponification à froid Niveau 1
    Du 12 au 16 mai 2014 : Savonnier par saponification à froid Niveau 1
    Du 14 au 18 avril 2014 : Savonnier par saponification à froid Niveau 2
    Du 23 au 27 juin 2014 : Savonnier par saponification à froid Niveau 2
    Du 11 au 13 juin 2014 : Savon liquide et savon pâte
    Du 2 au 6 juin 2014 : Crèmes cosmétiques et autres émulsions

    Pour les formations individuelles, les différents modules que je propose sont :
    – Règlementation pour la mise sur le marché de produits cosmétiques : 1,5 jour
    – Fabrication par saponification à froid théorie : 1 jour
    – Fabrication par saponification à froid pratique : 1 jour
    – Bonnes Pratiques de Fabrication : 1,5 jour (formation théorique, hors mise en place)
    – Fabrication du savon liquide : 1,5 jour
    Dites-moi ce qui vous intéresse pour que je vous établisse un devis.

    Pour les formations collectives, vous pouvez prendre contact avec Christelle Aunac au 04.92.72.50.68

    En ce qui concerne les frais administratifs, il y a ce qui concerne la création de l’entreprise auquel il faut rajouter autour de 160 à 200 € par formule pour les aspects réglementaires.

    Cordialement,

    Laurent

  • amal el misri

    Bonjour ,quelles sont svp les prochaines dates de formation á partir de décembre2014..interéssèe par saponification du savon noir,procédure,ingredients ,conservation ..etc
    Merci

  • amal el misri

    Bonjour,est ce qu il ya la possibilité de formation personnalisėe ,je suis interessée par la fabrication du savon noir.
    Merci

  • Laurent

    Bonjour,
    Oui, je connais bien le savon noir, savon beldi du Maroc j’imagine (car il existe un savon noir utilisé pour un usage ménager en france).
    Je peux donc vous proposer une formation pour sa fabrication.
    Si vous voulez le commercialiser en Europe, il vous faudra aussi connaître la réglementation européenne.
    Il y a aussi un réglementation au Maroc que je connais bien.
    N’hésitez pas à m’appeler au 06 78 50 33 77 pour que nous fassions un point précis sur vos besoins (quantités à fabriquer, matériel disponible, marchés ciblés).
    A bientôt,
    Laurent Bousquet

  • Assale Bouadou

    Bonjour Laurent,

    je suis interesse par la fabrication de savon. et j’aimerais savoir si vous faite des formation en ligne?

    • Laurent

      Bonjour,
      Je n’ai pas encore de formation en ligne mais suis en train d’y réfléchir.
      Probablement pour 2016.
      Vous êtes dans quel pays ?

  • sylvie

    Bonjour,

    Quelles sont les sessions de formations en 2015 svp?

    merci

  • Hathena

    Bonjour Monsieur,

    J’ai une question sur le local de fabrication. Je pense être la seule dans ce cas :-)mais je vais poser ma question. Je vis dans un hlm…dans une zone dite zfu (zone franche urbaine), qui me permettrai d’avoir mon activité et la domiciliation de mon entreprise à mon domicile(avec autorisation de mon bailleur). Je loue un appartement où j’ai une pièce vide, de 10 m2 avec une fenêtre et un chauffage, savez vous si je peux mettre en place un labo dans cette pièce pour la fabrication de savons à froid ? Je ne pourrais évidemment pas effectuer de travaux hormis les peintures et l’installation du mobilier. Je suppose que le point d’eau doit se situer dans la même pièce (ce qui rendrait impossible le projet)? Merci pour votre aide !

  • Laurent

    A priori, je ne vois pas de problème à mettre en place un labo dans une pièce d’un logement quel qu’il soit.
    Il n’y a pas d’obligation de posséder un point d’eau dans le local de fabrication.
    Dans l’absolu, c’est même mieux que les opérations de nettoyage se fassent ailleurs.
    Ce qui m’inquiète :
    1/ c’est surtout tout ce qui aura lieu ailleurs justement : nettoyage et stockage du matériel, stockage des matières premières, local de cure, stockage des produits finis, …
    2/ la surface car on ne fait pas grand chose dans 10m² !

    • Hathena

      Décidément, tout ça est très compliqué…je ne pensais pas qu’il fallait des locaux séparés pour le stockage des mat 1ère, le local de cure, etc…il faut combien de pièces en tout? je pensais vraiment que tout pouvait se faire dans une même et unique pièce. Pour la surface, je me suis dis que ce serait suffisant pour un début d’activité…j’ai énormément de questions où est ce que je peux m’adressez svp car je voudrais vraiment mettre ce projet en route. Je vis en région parisienne et je ne peux pas me déplacer sur Marseille pour une formation aux bpf.

  • Laurent

    Non, il ne faut pas de locaux séparés, excusez-moi, c’est moi qui ai imaginé que vous ne pourriez pas tout faire dans 10m².
    Franchement, je ne vois pas comment cela est possible.
    Sur les BPF et sur la réglementation en général, tout le monde a beaucoup de questions au démarrage, c’est pour cela qu’il existe des formations.
    Moi, je n’ai pas de problème pour me déplacer sur Paris pour vous proposer une formation, mais les formations individuelles reviennent cher.

  • Hathena

    Ne vous excusez pas, merci pour votre aide ! je suis déjà avancé sur ce point : pas de local de fabrication chez moi, comme je l’ai imaginé, c’est sur. Je vais réfléchir plus posément à mon projet et aux solutions.
    Bien cordialement

  • ELBOUSSOUNI ABDERRAHMANE

    Bonsoir! Je suis intéressé par une formation professionnelle en fabrication de savon à froid et à chaud avec différant arôme et multiple indication ( hydratante,exfoliante,antibacterienne et d’autre ) du savon à la glicerine merci de me communiquer votre programme et les dates de vos futur formation et les conditions logement repas ….
    Merci de votre collaboration

  • Tahnee38

    bonjour
    je suis interessée par une formation professionnelle en fabrication de savon à froid bio.je vous remercie d’avance de me communiquer les renseignements sur vos formations futures;
    cordialement

  • Lucas.E

    Bonjour,

    Je souhaite m’inscrire a l’UESS pour la certification professionnelle de savonnier et pour la formulation de savon liquide et savon pâte. Je suis pour le moment aux prémices d une création d entreprise.(je me bat avec pôle e….. pour qu’ils financent cette formation).
    Je demanderais un devis en fin d’année afin de pouvoir leur donner en début d’année….

    De tout ce que j’ai pu lire sur le net et de ce que j’en ai compris … afin de pouvoir vendre des savons ou/et produits cosmétiques il faut faire effectuer une analyse toxicologique , test oculaire et cutané par formules.
    Or les prix des labos m’ont l’air plutôt exorbitant.

    Sauriez vous où je pourrais m’adresser afin d obtenir un devis qui me serait plus abordable?
    L’UESS pratique t-il ce genre de test pour ses étudiants ?

    Quoi qu’il en soit je vous remercie :
    1- d’avoir lu tout ça….
    2- des réponses que vous pourriez m’apporter.

    • Laurent

      Bonjour,
      Pour l’inscription à l’UESS, n’attendez pas la fin de l’année pour vous inscrire aux cessions du printemps 2017 car, sinon, elles risquent d’être complètes.
      Pour vendre des produits cosmétiques, il faut faire réaliser une évaluation toxicologique par un médecin, un pharmacien ou un toxicologue.
      Je propose ces services, et, dans le cas du savon, nous ne demandons pas de tests en laboratoire.
      Le rapport de sécurité est compris entre 190 et 280 € HT selon le nombre de produits et les options choisies.
      Bien cordialement,
      Laurent Bousquet

  • LUCAS.E

    Merci beaucoup de vos réponses.
    Cordialement.
    Mme Lucas.E

  • LUCAS.E

    Re-bonsoir, une petite question ….encore.

    Pour les bombe de bains et les sels de bains, enfin tous produits pour le bain rinçable ,un rapport de sécurité est-il suffisant comme pour le savon ?

    Cordialement .
    Mme LUCAS

  • laurent

    Bonjour,
    Il faut toujours un rapport de sécurité pour les cosmétiques.
    Nous concernant, pas de patch test concernant les produits rincés sous réserve bien sûr de la qualité des documents sur les matières premières.
    Laurent

  • LUCAS.E

    Bonjour,
    Un grand merci pour vos réponses.
    Elles m’aide beaucoup dans la direction a prendre pour mes projets.
    Vous êtes fantastique.
    Merci.
    Mme LUCAS.E

  • diallo

    c’est bien ce que vous faite j’aime beaucoup la fabrication du savons j’aimerai tant apprendre et pratiquer le métier de saponification c’est l’un de mes rêve mais je suis trop pauvre .dans mon pays la Guinée le savon artisanal est très convoité si j’avais les moins j’allais créer une petite industrie de savon artisanal

    • Laurent

      Ce que vous devez faire, c’est vous regrouper à plusieurs et chercher un financement par une ONG par exemple.
      Je l’ai déjà fait, si mon billet d’avion est pris en charge et que je suis nourri et logé, je viens former gratuitement.

  • Aline

    Superbe initiative!!!
    C’est chouette Laurent, peut-être que grâce à ce geste ces personnes pleine de volonté, auront un travail qui leur permettra de vivre et non survivre. Le billet d’avion peut être pris en charge par une ONG?
    Aline

  • Magalie

    Bonjour Laurent,
    je vous sollicite car je suis à la recherche de renseignements dont j’ai beaucoup de difficultés à obtenir, meme via internet.
    Mon objectif premier est la fabrication puis la commercialisation de savons en SAF dédiés principalement au ménage et à la lessive (avec l’utilisation des paillettes).
    Je ne trouve pas de règlementation pour une fabrication artisanale (qui n’est donc pas une finalité cosmétique), mais certainement il y en a une en matière de sécurité et environnement, ainsi que pour le local de production et stockage.La finalité visant les marchés à tendance écologiques.
    Pouvez-vous me renseigner sinon m’orienter vers un organisme compétent si cette règlementation est différente de la savonnerie cosmétique?
    Merci pour l’intéret que vous porterez à ma demande.
    Magalie

    • Laurent

      Bonjour,
      Il existe une réglementation pour les produits ménagers et elle est différente de celle des produits cosmétiques.
      Je vais vous envoyer par mail l’adresse d’une consœur spécialisée dans ce domaine.
      Laurent

  • Virginie

    Je Suis une grande passionnée de savon saponifier mais aussi à chaud ainsi
    Que les cosmétiques maison, produits ménager..voila déjà plus de 3 ans que je pratique régulièrement pour ma consommation personnelle, mais aussi pour ma famille,Mes proches Ainsi que mon entourage,
    Tous sont unanimes sur la qualité et leurs effets, pour mon plus grand plaisir :)
    il est vrai que c’est devenu une vrai passion,
    C’est pourquoi je souhaiterais maintenant me lancer et pouvoir enfin concrétisé
    Ce rêve qui me tiens tant à cœur.Mais voila il m’est arriver de lire tout est son contraires sur internet…Du coup je suis un peu perdu…Je sais aussi quand quelques années la législation et beaucoup de choses ont changer.. Et j’aimerais savoir
    Par où commence pour concrétiser mon projet de Savonnière Artisanal..? Qu’elle formation est la plus adaptée? c’est pourquoi je me tourne vers vous pour vous demandez votre aide.
    En vous remercient infiniment d’avance.

    • Laurent

      Bonjour,

      Voici en quelques mots les obligations règlementaires liées à la fabrication et à la mise sur le marché de produits cosmétiques. Elles consistent à :
      – Déclarer votre activité à l’ANSM.
      – Constituer et tenir à jour des dossiers d’information produits comprenant notamment les formules, les preuves des notifications (dépôts des formules) et un rapport d’évaluation du risque pour la santé humaine.
      – Fabriquer conformément aux Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF).
      – Avoir un étiquetage conforme à la réglementation.

      Nous proposons des formations et/ou de l’accompagnement.

      Formations individuelles ou collectives :
      – Règlementation pour la mise sur le marché de produits cosmétiques : 1,5 jour
      – Fabrication par saponification à froid théorie : 1 jour
      – Fabrication par saponification à froid pratique : 1 jour
      – Bonnes Pratiques de Fabrication : 1,5 jour (formation théorique, hors mise en place)
      – Fabrication du savon liquide : 1,5 jour

      Coût des formations individuelles :
      1 à 2 jours : 800€ HT/jour
      3 à 5 jours : 750 € HT/jour
      > à 5 jours : 720 € HT/jour

      Nous consulter pour plus de précisions sur ces formations individuelles qui sont composées sur mesure en fonction de vos besoins.

      Ces formations peuvent être entièrement ou partiellement prises en charge par un organisme financeur.
      Adepro est un organisme de formation enregistré sous le numéro 93.13.14822.13 auprès du préfet de région de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

      Il existe aussi plusieurs formations collectives à l’UESS à Forcalquier sur ces thèmes (Voir programmes ci-joint).
      Vous trouverez toutes les dates ici : http://www.institutdusavon.fr/?p=1319
      Pour information, il est nécessaire de participer aux deux semaines pour obtenir le diplôme mais il est possible de ne suivre que la première semaine.

      Accompagnement dans la gestion de vos affaires réglementaires :

      La prestation de base à 210 € HT par formule comprend* :
      – La validation de la liste des ingrédients
      – La validation des modes opératoires de fabrication
      – Le calcul des formules qualitatives et quantitatives
      – La rédaction de la partie A du rapport de sécurité
      – La création du compte et la notification des formules sur le CPNP
      – La validation de l’étiquetage
      – L’évaluation du risque pour la santé humaine (partie B du rapport de sécurité)

      En option , nous pouvons vous établir le DIP complet sous forme numérique : 60 € HT/formule*
      *Voir détail ci-joint

      Je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

      Cordialement,

      Laurent BOUSQUET

  • Van Bost Virginie

    Bonjour,

    J’envisage dans un futur proche de commercialiser une gamme de savons à froid en Belgique dans la région de Tournai.

    J’ai bien pris connaissance de la réglementation et je suis déjà aidée par un savonnier installé depuis plusieurs années pour la réalisation du dip. Mais je suis à la recherche d’un labo ou d’une personne ayant les compétences pour réaliser les tests nécessaires, challenge test, pH,stabilité.

    Pouvez-vous m’aider ?

    Merci beaucoup.

    Cordialement

    Virginie Van Bost

    • Laurent

      Bonjour,

      Nous proposons une prestation pour le rapport de sécurité.

      Cette prestation à partir de 165 € HT par formule (devis à établir selon la complexité des formules) comprend :
      – La validation des ingrédients
      – La validation de la recette, des calculs, des formats, de l’exposition
      – Le calcul des formules qualitatives et quantitatives
      – La vérification et la rédaction de la trame de la partie A du rapport de sécurité
      – L’évaluation du risque pour la santé humaine (partie B du rapport de sécurité)
      – La création du compte et la notification des formules sur le CPNP
      – La validation de l’étiquetage

      Pour faire cela nous ne demandons pas de tests.
      Le pH, nous vous conseillons de le faire vous-même, le challenge test est inutile car le savon ne présente pas de risque de développement microbiologique.

      Je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

      Laurent Bousquet

  • Maury

    Bonjour Laurent,
    Est-il obligatoire d’obtenir les fiches de données de sécurité pour tout ce qui est produits alimentaires par exemple pour les huiles d’olive, le cacao, les « laits végétaux », les flocons d’avoine ou graines de pavot, etc.
    Merci
    Maury A

    • Laurent

      Bonjour,
      Mon avis est que :
      Si les FDS existent c’est mieux (même en alimentaire, les fournisseurs les possèdent).
      Sinon, une fiche technique.
      S’il n’y a ni FDS, ni fiche technique, n’importe quoi qui prouve le caractère alimentaire du produit (certificat, photo de l’emballage, analyse, …)
      Attention pour les laits végétaux car, par expérience, l’emballage du commerce ne donne pas la composition exacte et précise ce qui rend impossible l’élaboration des formules et de la liste des ingrédients.
      Laurent

Commenter

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>